Applications en détail pour des produits Kyburz ®


Corrosion des tuyauteries en acier malléable, acier inoxydable et cuivre au cours des travaux de la rénovation

Raccords isolants Kyburz ® sont utilisés entre autres afin d’effectuer une séparation électrique des anciennes conduites d’acier et de cuivre existantes par rapport aux nouvelles conduites en inox qui ont été installées. Les produits de Kyburz®  sont souvent utilisés afin de séparer électriquement les conteneurs de cuivre, les échangeurs de chaleur en cuivre etc. de la tuyauterie en acier. Dans le cas contraire, il est également possible de séparer les conduites de tuyaux de cuivre, les serpentins de réfrigération, les chauffe-eau en acier émaillés ou les conteneurs d’eau émaillés.

Corrosion des conduites souterraines
En raison des compositions localement différentes du béton et de la terre (en contact avec un raccordement conducteur de courant (conduite de tuyau)) se forment des courants d’éléments, qui peuvent avoir un effet corrosif sur les conduites métalliques. De tels courants peuvent être stoppés par la séparation électrique des conduites de tuyaux. Une conduite de tuyau qui montre de gros problèmes de corrosion, est sectionnée à la bonne place et assemblée après la séparation électrique effectuée par une vis de rappel isolée.

Corrosion des tuyaux et réservoirs dans les environs de chemin de fer et de tramway lignes (mis à la terre)
Courants vagabonds se produisent à proximité des lignes de chemin de fers et de tramway. Si le courant trouve un chemin plus »facile à pratiquer»  par le biais d’une conduite de tuyau se trouvant dans les environs, il prend ce chemin et produit à l’endroit de son entrée et de sa sortie des trous (=corrosion) par dégradation du matériel. Ces courants vagabonds peuvent aussi être empêchés par séparation électrique des conduites de tuyaux. Les conduites de tuyaux sont sectionnées à la place approprié lorsque de tels problèmes apparaissent et ensuite séparées électriquement par une vis de rappel isolée ou une pièce isolante et de nouveau assemblées.

Protection par anodes réactives dans les chauffe-eau afin de les protéger contre un rongement précoce par les courants

Les chauffe-eau émaillés sont souvent protégés de la corrosion par anodes réactives. Lorsque les courants (courants d’éléments, courants vagabonds) arrivent jusqu’à l’anode réactive par les conduites de tuyaux, celle-ci est rapidement dégradée et le chauffe-eau n’est plus protégé contre la corrosion. De plus le goût de l'eau potable change également en raison des particules de l'anode réactive. De tels courants peuvent être stoppés par la séparation électrique et cela de préférence directement au raccordement du chauffe-eau. C’est spécialement pour cette application que nous avons conçu la pièce filetée isolée KD-L qui est tout simplement visée sur le raccordement du filetage du chauffe-eau et ensuite reliée à la conduite existante.

Arrêter des rayonnements du electrosmog
La conduite de chauffage peut par exemple être identifié comme une source de rayonnement électromagnétique par rapport au combat du smog électrique. Le courant qui circule sur les conduites de tuyau peut être arrêté et le rayonnement du electrosmog peut être freiné par le remplacement du raccord normale par un raccord isolant ® Kyburz dans la conduite de chauffage.

Protection cathodique contre la corrosion

La tension qui est appliquée pour produire la protection cathodique contre la corrosion, devrait se limiter autant que possible à l’élément qui doit être protégé. Les conduites de raccordement doivent être mises hors tension et aucun courant ne doit pas circuler sur eux (p. ex.,  citerne d’essence dans les stations-services, réservoir de mazout dans le sol). Ces conduites peuvent être isolées au branchement à l'aide d'un raccord isolant.